Réunion inaugurale Comité National d’Éducation Financière

Réunion inaugurale  Comité National d’Éducation Financière

Paris, le 20 Décembre 2016

Suite à la première réunion du Comité National d’Éducation Financière, présidée par Monsieur le Ministre de l’Économie et des Finances, Michel SAPIN, l’ANACOFI se félicite de l’officialisation de cette instance, s’engagera pleinement dans l’action collective qui s’annonce et est heureuse de pouvoir confirmer la nomination de son Président David CHARLET parmi les quelques membres permanents de ce Comité

« Déjà représentant de nos professions dans le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) et le Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNECER), je suis très heureux de cette nomination qui en dit long sur le chemin parcouru et sur les supposées absence de visibilité et d’influence de nos métiers que certains, parfois dans nos rangs, continuent d’imaginer. Pour inattendue qu’aura été cette nomination elle nous positionne, selon les termes mêmes du Ministère parmi les « principaux acteurs institutionnels et professionnels concernés par … » l’éducation financière ».

Cette nomination représente une satisfaction personnelle mais également collective, qui vient dans le prolongement de nombreuses autres obtenues pour ou par certains de nos administrateurs ces dernières années. »

 

Pour mémoire, le CNEF, regroupe une vingtaine de membres, parmi lesquels on trouve les Ministres concernés ou de leurs représentants, le Gouverneur de la Banque de France, le Président de l’Autorité des Marchés Financiers, des représentants des associations de consommateurs et de lutte contre l’exclusion et quelques autres personnalités spécifiquement choisies.

Les membres représentant les professionnels au sein du Comité sont : l’Association Française des Sociétés Financières (ASF), la Fédération Bancaire Française (FBF), l’Association Française de l’Assurance (AFA) et l’Association Nationale des Conseils Financiers (ANACOFI) qui y portera donc la voix de nos métiers.

 

 

Rappel de quelques fonctions ou sièges occupés depuis peu par d’autres administrateurs de l’ANACOFI en son nom : membre du comité de pilotage Transmission-reprise d’entreprises (Ministère de l’Economie), nombreuses commissions ou régions CGPME, CA locaux du RSI, Second siège CNECER, Présidence de PENELOP, …

 

L’ANACOFI en quelques mots :

L’ANACOFI est la première instance française de représentation des Conseils en Gestion de Patrimoine, Conseils en Haut de Bilan et autres Ingénieurs Sociaux mais aussi des Courtiers en Assurance et en opérations de banque.

Nous occupons la majorité des postes d’administrateurs tenus par des français dans des instances internationales représentant nos métiers et nombre de sièges dans des Commissions, Comités ou Conseils nationaux.

L’ANACOFI contrôle la principale association de Conseils en Investissements Financiers (47% des effectifs nationaux), la première association d’Intermédiaires en Opérations de Banques par le nombre d’entreprises, une des plus importantes associations d’agents immobiliers (patrimoniaux) et a lancé en 2015, pour ses 2000 courtiers en assurances, « l’ANACOFI Assurances », devenu le principal syndicat de Courtiers en assurance-vie/patrimoine. Avec sa Confédération, elle représente environ 4000 entreprises, pèse environ 40 000 emplois et est l’une des 10 principales associations IFA au Monde.

Notre association tient lieu de syndicat de branche de la finance et du conseil patrimonial indépendant au sein de la CGPME. Le chiffre d’affaires généré par nos membres avoisine 2 Md€ et génère 5 Md€ de PIB. Elle est inscrite aux registres des représentants d’intérêts de l’Assemblée Nationale, du Sénat et de transparence de l’Union Européenne.